Management des organisations (Cas 5)

1. Le management stratégique concerne :

a. la prise de décision sur le long terme.

b. la prise de décision sur le court terme.

c. la prise de décision sur le moyen terme.

2. Le management par projets consiste à :

a. mettre en place un projet global de développement de l’entreprise,

b. confier à un manager de proximité le soin d’assurer le pilotage stratégique d’un projet.

c. inciter les salariés à faire des propositions pour améliorer l’activité de l’entreprise.

3. Les facteurs-clés de succès (FCS) sont des paramètres stratégiques dont la maîtrise conditionne le succès d’une entreprise par rapport à ses concurrents Ils sont des éléments essentiels à prendre en compte avant de s’attaquer à un marché.

a. Vrai

b. Faux

4. Le management stratégique doit tenir compte:

a. des actions de la concurrence.

b. de l’historique et des valeurs de l’entreprise.

c. des convictions politiques et religieuses des salariés.

5. Pour assurer la cohérence entre le management stratégique et le management opérationnel, il est nécessaire :

a. de définir un cadre stratégique particulièrement rigoureux, ambitieux et précis.

b. de rigidifier les pratiques du management opérationnel.

c. de coordonner avec une certaine souplesse le management stratégique et le management opérationnel.

6. L’élargissement du travail est une :

a. division horizontale forte

b. division verticale forte

c. division verticale faible

d. division horizontale faible

7.  L’école des relations humaines a découvert toute l’importance :

a. du groupe formel

b. de la cohésion du groupe

c. de la valorisation du « technique » au détriment du social

d. de la considération de l’être humain

8. Quel type de contrôle donne lieu à la standardisation des résultats ?

a. contrôle permanent

b. contrôle a priori

c. contrôle a posteriori

d. absence de contrôle

9. La structure adhocratique convient bien aux:

a. petites entreprises où le patron est leader, propriétaire et manager

b. grands groupes multi-activités diversifiées

c. organisations adaptables selon les besoins et les contraintes liées à la tâche à accomplir

10. La chaine de valeur est un:

a. outil permettant d’analyser les productions de l’entreprise

b.outil permettant d’examiner la contribution des activités à l’obtention d’un avantage compétitif.

c. outil inventé par Michael Porter

d. outil regroupant les activités principales et les activités de soutien