Pilotage d’entreprise et business intelligence

Pilotage d’entreprise et business intelligence

Dans cette contribution, je propose un focus sur ces outils de business intelligence qui révolutionnent la production de tableaux de bord, de budgets et d’indicateurs pour un meilleur pilotage des organisations.

A travers ces technologies, toutes les entreprises, même les plus petites, peuvent disposer périodiquement de leurs indicateurs économiques pour une prise de décision rapide. Aujourd’hui, ce n’est plus un luxe, c’est une véritable nécessité. Ces outils permettent aussi à l’expert-comptable d’aller au-delà de ses attributions classiques pour devenir un vrai copilote du chef d’entreprise.

Focus donc sur quatre acteurs dont les propositions constituent un plus technologique en matière de pilotage: Digdash, Vizmatch, Waibi Dashboard, Emasphere.

Digdash Enterprise (Digital Dashboard pour les entreprises) est une solution d’informatique décisionnelle développée par la société française Digdash créée en 2006 (www.digdash.com/fr/). Cet outil « full web » permet un suivi de la performance de l’entreprise par la création de tableaux de bord dynamiques à partir de sources de données existantes ou de logiciels de BI déjà installés tels que Business Objects et Cognos.

Lancé en 2016 par Wilfried Chung, passé par la filière comptable, Vizmatch a dès le départ été conçu comme un outil permettant aux professionnels de la comptabilité de valoriser les données à leur disposition par la production de tableaux de bord et la réalisation de missions de conseil. De nombreux commentaires sur le site de l’entreprise, montrent comment cet outil est parfaitement en résonnance avec l’orientation « accompagnement au pilotage » des professionnels de la comptabilité (www.vizmatch.com/fr#testimonials).

Waibi dashboard (www.waibi.fr/)) est une solution de restitution de données comptables basée sur la technologie web. Elle permet la mise en place de tableaux de bord intuitifs et interactifs. Solution opérationnelle depuis 2015, Waibi a été lauréat en 2016 du concours Eurek@ dont l’objectif est de : « détecter et valoriser, par tout moyen, un produit, un site web ou un logiciel réalisé par un concepteur, expert-comptable ou non, qui apporte une valeur ajoutée dans la mission de Conseil de l’expert-comptable ou dans l’organisation/gestion du cabinet d’expertise comptable » (www.eureka-ec.fr/laureats).

Emasphere est une solution de reporting en ligne éditée par la société belge Emasphere SA depuis 2015[1]. En 2018, Emasphere ouvre son bureau à Paris et consolide sa stratégie de développement à l’international. En 2020, la solution Emasphere a été déployée par des acteurs majeurs de la profession comptable tels que : PWC pour les entrepreneurs[2], BDO[3], Grant Thornton[4].

Toutefois, ces outils ne constituent pas une panacée en matière de pilotage d’entreprise.

Tout comme il est inutile d’acheter une Ferrari lorsqu’on n’a pas le permis, il ne sert à rien d’avoir une plateforme BI performante lorsqu’on ne dispose pas de données pertinentes et fiables.

Ainsi, élaborer un tableau de bord périodique suppose des enjeux qui dépassent largement la problématique technologique. A travers leurs solutions, ces acteurs de la BI ne répondent qu’à la moitié de l’équation « pilotage ».

Pour en bénéficier au mieux, il faut impérativement s’entourer d’experts économiques et métiers qui répondront aux questions suivantes :

-quelle modélisation de l’activité sert de base au tableau de bord ? (quel indicateur pour quelle finalité ?)

-quelle formalisation au niveau du système d’information pour la production des indicateurs nécessaires ? (codification comptable et rattachement des comptes aux indicateurs par exemple)

-quels traitements périodiques de la donnée sont nécessaires pour la production du tableau de bord ? (par exemple: la mise à jour de la comptabilité, la révision des comptes et les estimations comptables périodiques pour un tableau de bord financier)

-quelle interprétation des indicateurs produits et quelles décisions en découlent ?

Plus que jamais, les professionnels de la comptabilité et de la gestion se révèlent indispensables pour bénéficier pleinement de la puissance technologique apportée par les plateformes de pilotage.

[1] https://www.sudinfo.be/art/1503770/article/2016-03-01/marche-les-investisseurs-prives-seduits-par-emasphere

[2] https://entrepreneurs.pwc.fr/fr/espace-presse/emasphere-et-pwc.html

[3] https://www.lecho.be/dossier/start-ups/le-waze-wallon-du-pilotage-d-entreprise-se-scale-up-avec-4-5-millions-d-euros-supplementaires/10059522.html

[4] https://www.grantthornton.fr/fr/presse/2018/grant-thornton-selectionne-la-solution-de-reporting-emasphere/


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :